VAN GOGH occupe tout l’espace.

Merveilleux travail des techniciens ! Jeu de projection, de lumière. Immersion dans un monde

où la folie donne naissance à l’ART.

Nous sommes accueillis par la vague bleue du JAPON REVE.

Ces quelques photos ne sont qu’un tout petit extrait de l’exposition. Le Japon était un des rêves de Vincent Van Gogh. Découvert durant ses années parisiennes : Hiroshige maître de l’estampe japonaise.

Il se contente de rêver, d’admirer, puisqu’il n’y est jamais allé.


Sa recherche du soleil, le mènera à Arles en 1888. La Camargue, et ses couleurs, la richesse de la nature, tout l’enthousiasme. Mais la présence de Gauguin lui est indispensable. La maladie gagne du terrain, la peur de voir partir son ami, le pousse vers des comportements dramatiques. Il se coupe une oreille, l’offre à une prostituée?






A SUIVRE....